Authentification de l’expéditeur

Inconvénients du "Test de Turing" utilisé seul

Altospam n’utilise le système d’authentification qu’en dernier recours. Les solutions antispam basées exclusivement sur l’authentification de l’expéditeur (également dénommée Test de Turing), soi-disant fiables à 100%, en plus de laisser passer des spams, génèrent un très grand nombre de faux positifs.

Nous pensons qu’utilisée seule, cette technologie comporte de nombreux inconvénients :

– Report du travail de filtrage sur l’expéditeur du message,

– Rajout d’un délai dans l’acheminement du mail, en effet un expéditeur peut envoyer un email et s’absenter longtemps, il ne recevra la demande d’authentification qu’à son retour.

– Envoi systématique de messages souvent non sollicités, qui est une cause de faux positifs,

– Elle n’empêche pas la réception de spam à 100%, en effet l’identité d’un expéditeur autorisé peut être usurpée par un spammeur,

– Elle ne répond pas à la problématique des robots qui ne sont pas forcément des spammeurs (par exemple, ouverture d’un incident sur une hotline inconnue de votre système),

– Génère un très grand nombre d’emails (pour la demande d’authentification). Ces emails non sollicités sont quelquefois adressés à des expéditeurs dont l’adresse email a été usurpée,

– Enfin si un expéditeur est lui-même abonné à un autre service d’antispam par authentification, il ne recevra pas la demande d’authentification qui lui est envoyée.

Un prestataire qui vous garantirait 0% de faux positifs et 100% de spams bloqués (0% de faux négatifs) ne peut pas être pris au sérieux. Qui peut prétendre sécuriser quelque système que ce soit à 100% !

Votez...