Analyse du volume de spams depuis l’affaire McColo Corp

Conséquence de McColo sur le trafic des emails stoppés

Afin de comprendre l’impact réel sur le volume d’emails filtrés via nos plates-formes et le taux global de spams sur l’ensemble de nos clients, nous avons effectué une analyse journalière du nombre de mails et du pourcentage de spams reçus depuis le 1er novembre.

Nos clients étant des entreprises, le nombre d’emails légitimes est beaucoup moins important le WE, donc le taux de spams augmente très significativement en fin de semaine. Afin que cette analyse ne soit pas trop perturbée par ce constat, nous avons lissé l’ensemble des chiffres sur une semaine complète. Par exemple, le pic du taux de spams lissé est exactement de 90% le 2 novembre alors qu’en réalité une pointe à 95.19% a été atteinte le dimanche 9 novembre 2008.

Concernant l’affaire McColo Corp*, entre le 11 et le 12 novembre 2008, le taux de spams est passé de 91.81% à 74,13%. Sur les mêmes journées, le volume de mails reçu sur nos plates-formes a baissé de 36%. Dans les jours qui ont suivi, nous avons vu clairement sur les graphiques ci-dessous une chute du taux de spams et du nombre d’emails reçus. Cette baisse a stoppé autour du 20 novembre 2008 pour amorcer une remontée vers les 27-28 novembre 2008.

Inversement et contrairement à ce que certains prétendent, nous n’avons pas ressenti d’augmentation significative du nombre de virus envoyés après le 11 novembre 2008. Excepté un léger pic à 0,65% le 14 novembre (non significatif, il y a régulièrement des pics à prés de 1%), la moyenne du nombre de virus reçus demeure entre 0.1 et 0.3 %.

Aujourd’hui, nous constatons que le taux de spams augmente, cependant le trafic reste bien inférieur au volume qui existait avant le 11 novembre. Avec les fêtes de fin d’année, et vu la tendance des courbes, il devrait atteindre bientôt des records.

(*) McColo Corp est un hébergeur américain dont les accès Internet ont été coupés à la suite de soupçons qui pesaient sur lui pour la gestion de Botnet et d’envoi massif de spams.

Votez...