Twitter part en guerre contre le spam


La guerre contre les pourriels par les outils de réseau social

Vendredi 26 mars 2010 par Tep

Le service micro-blogging Twitter constate en août dernier que le nombre de pourriels reçus par ses abonnés avoisine les 11% du volume total des échanges quotidiens. Considérant que ce nombre ne pouvait qu’accroître, Twitter est parti en guerre contre les pourriels. Au cours de ces huit derniers mois, les responsables en sécurité de Twitter ont mis en place des méthodes pour contrer ces mails indésirables. Ces derniers sont restés vagues sur les méthodes utilisées. Mais le succès est au rendez-vous, car le nombre de pourriels sur le volume des échanges quotidiens ne représenterait plus aujourd’hui  que 1 %. Twitter insiste les utilisateurs de son service à rester vigilants par rapport aux mails indésirables en les invitant à dénoncer tout lien paraissant douteux.

Les spams identifiés par Twitter sont de plusieurs natures. Il y a dans un premier temps, les liens préjudiciables incluant les liens vers des sites ou des programmes malveillants. Avec la fonction @, un certain nombre de messages indésirables ont été transmis aux abonnées. Il a également les mises à jour en double. Si dans une même journée les utilisateurs reçoivent deux avis de mise à jour, ils doivent informer Twitter et penser que la deuxième mise à jour est un spammeur. L’autre moyen d’être victime du site est d’être suivi (follow) non pas par un utilisateur légal de Twitter mais par des robots spammeurs. Certains abonnés signalent le problème et conseillent de passer son flux Twitter en mode privé. Cela diminue la visibilité mais limite le spam.

Twitter donne quelques conseils à ces utilisateurs pour limiter le nombre de piratages. Le conseil donné est la dénonciation d’un spam. Pour ce faire, Twitter s’appuie sur la collaboration utilisateurs à leur combat en leur permettant de signaler un lien qui leur paraîtrait suspect. De plus, Twitter a un système de règles permettant la suspension de compte, dès que celui-ci a un comportement préjudiciable. Un compte utilisateur peut être suspendu.

Twitter ne s’arrête pas uniquement au spam. Il souhaite également éradiquer l’hameçonnage grâce à un nouveau service mis à disposition à ses utilisateurs. Ce service analyserait chaque lien envoyé sur Twitter par un système de filtres permettant de mettre en évidence des liens malveillants.

Votez...

  • del.icio.us
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • RSS
  • StumbleUpon
  • Digg


Tags : , , , ,


Articles similaires:
- Quelques mots sur l’avenir de l’e-mail (70%)
- Les coûts économiques du spamming (52.6%)
- Les nouvelles formes de scam : les mules et le blanchiment (50%)
- Comment lutter contre les botnets malveillants? (50%)
- De nouveaux visages pour les hameçonnages (50%)

Laisser un commentaire

*


English Espa?ol Italiana Deutsche

Copyright © 2002-2014 OKTEY - Tous droits réservés - Accessibilité - Mentions légales - Plan du site - Google+   Flux RSS