Baisse brutale des virus, que nous réserve 2017 ?

Le calme avant la tempête ?

Depuis 2015, les ransomwares sont devenus une des principales menaces sur Internet, en s’attaquant aux systèmes de messagerie et en se diffusant principalement par ce biais. Nous vous avons présenté, à travers plusieurs articles sur notre blog d’actualité, les différents ransomwares et les moyens que nous mettons en œuvre, au sein du système Altospam, pour les combattre et les bloquer :

 

Vous trouvez ci-dessous un graphique présentant le nombre de virus reçus sur nos plates-formes entre 2005 et aujourd’hui. On y voit clairement l’arrivée « progressive » de ces vagues de ransomwares depuis début 2015.

En mai 2016, nous vous indiquions dans l’article des pics de virus à plus de 40% ! une hausse alarmante des attaques. Ceci préfigurait l’augmentation à venir pour la fin de l’année 2016.

 

En élargissant l’histogramme sur les années 2015-2016, on remarque l’étendue du problème. Dans le graphique ci-dessous, on voit par exemple un pic le lundi 31 octobre 2016 avec 22 654 229 virus détectés sur une même journée (quasiment que des ransomwares) !  On constate aussi que ce sont des attaques qui ne se produisent pas forcément tous les jours, il y a des campagnes d’envoi massives par lesquelles les virus sont diffusés et relayés rapidement.

 

Des systèmes comme le nôtre permettent de freiner voire d’enrayer la diffusion en ralentissant la propagation des virus. Nos clients ne les reçoivent pas, donc ne les diffusent pas et de ce fait n’infectent pas leurs contacts.

 

Revenons maintenant à la situation actuelle. Le plus inquiétant selon nous est le grand vide depuis le 23 décembre 2016… Depuis cette date, nous constatons une baisse très significative des détections de virus et en particulier des ransomwares. Nous n’avons sur cette période identifié que 2 attaques mineures, les 17 janvier et 27 février 2017 !

Cette situation nous fait craindre le pire : « le calme avant la tempête ».

Que va-t-il se passer en mars ou avril quand les pirates auront mis en place de nouveaux virus très rapides et efficaces ? Y a-t-il une nouvelle génération de menaces en préparation ?

De notre côté, nous restons sur le qui-vive et améliorons régulièrement notre système : rajout imminent d’un nouveau scanner antivirus, perfectionnement de nos systèmes de détections de menaces inconnues, amélioration quotidienne de nos règles…

 

Pour rappel, notre solution intègre 5 antivirus, 4 technologies de détections de virus inconnus et 16 technologies antispam. C’est la combinaison de ces technologies qui nous permettent de garantir un très haut niveau de sécurité de la messagerie à nos clients. Vous trouverez des détails sur ces technologies sur l’article : Comment bloquer les ransomwares ? Si vous n’utilisez pas encore nos services et que vous êtes sensible à la protection de la messagerie électronique de vos utilisateurs, testez gratuitement Altospam.

Baisse brutale des virus, que nous réserve 2017 ?
5 (100%) 1 vote