Les spams d’hier et d’aujourd’hui

Le spam est un courrier illicite envoyé par les spammeurs dans le but de bombarder intempestivement les serveurs et les boites de réception de l’utilisateur.  Il est principalement utilisé pour promouvoir certains types d’articles : produits dopants, médicaments, etc. Lire la suite

Définitions importantes

Le spam est une technique de prospection consistant à diffuser massivement par courrier électronique des informations, souvent de nature publicitaire, non sollicitées par les internautes destinataires. Nous considérons comme spam tous emails ne respectant pas la Loi pour la Confiance dans l’Economie Numérique (LEN) du 22 juin 2004, complétée par les précisions d’interprétation définies par la CNIL lors de la séance du 17 février 2005.

Un antispam est un système permettant à l’utilisateur final (le Client et son personnel) de se prémunir au maximum contre la réception d’emails non sollicités classifiés comme spams.
Le taux de faux-positifs est le pourcentage de courriers électroniques légitimes identifiés à tort comme spams par l’antispam. Le taux de faux-négatifs est le pourcentage de spams interprétés par l’antispam comme étant des courriers électroniques légitimes.

Les deux taux précédents sont des éléments de mesure de la qualité d’une solution antispam. Plus ces taux sont bas, plus la solution est performante. Cependant, ces deux taux varient toujours de façon inversée. Le Prestataire favorise dans son Service la réduction au maximum du taux de faux-positifs qui est davantage préjudiciable pour le Client.

Quelles sont les autres acceptions du spam dans le milieu professionnel de la sécurité informatique ? Est-ce qu’un spam peut aussi inclure un virus ?

Le Scam, autrement nommé Nigérian 419 (par référence à la loi 419 du Nigéria interdisant ce type de pratique), et le Phishing sont également une forme de spam et doivent être interprétés comme tel par les solutions anti-spam. Lire la suite

Quels sont les principaux types de solutions contre les spams et comment fonctionnent-elles ?

Il existe principalement 3 types de solutions antispam : les outils sur postes utilisateur, les systèmes mis en place sur ou « devant » le serveur de messagerie de l’entreprise et les solutions externalisées. Lire la suite