Vérifier l'existence de son correspondant


Analyse automatique d’un destinataire

Mercredi 14 janvier 2009 par Jean-Pierre

ALTOSPAM a développé un outil très utile accessible librement sur Internet à l’adresse : http://www.altospam.com/outil/ pour simuler l’ensemble de la procédure de simulation d’envoi de mails (procédure détaillée dans notre article http://www.altospam.com/actualite/2009/01/simuler-l%E2%80%99envoi-d%E2%80%99un-email/).

A l’aide de cet outil, le test, qui n’est pas effectué depuis votre serveur de mail (comme décrit dans l’article précité) , donne toutefois une très bonne indication de la configuration du domaine distant ou du destinataire.

Cet outil a deux fonctions :
1-    si vous indiquez un nom de domaine : il analyse l’intégrité de la configuration du service de messagerie du domaine concerné.
2-    si vous indiquez une adresse email complète : en plus de l’analyse de la zone DNS concernant le service de messagerie, il simulera pour vous l’envoi d’un email.

Dans les deux cas :
–    Il vérifie la cohérence des « Whois » avec les NS définis au niveau de la zone DNS,
–    Il vous permet de voir que vos serveurs DNS sont bien synchronisés,
–    Il vous permet de contrôler quels sont les serveurs de messagerie qui gèrent le domaine en question (cette requête est effectuée directement sur les serveurs DNS faisant autorité afin d’être indépendant de tout soucis de propagation DNS),
–    Il vérifie également pour chacune des IP (DNS et serveurs de mail) les reverses DNS configurés et leur bijectivité (flèches <-> réciproques entre le nom du serveur et son adresse IP) ainsi que le pays de rattachement de l’IP concernée.

Dans le deuxième cas :
–    Il vous retourne un code 250 « RCPT TO OK » si l’utilisateur existe.
–    ou un code 5xx si l’utilisateur est inconnu (par exemple).

ATTENTION cependant, il existe deux cas pour lesquels le système peut vous répondre un code 2xx alors que l’adresse est invalide : quand le serveur destinataire est configuré pour faire du « catch all » ou lorsque le serveur ne fait pas de filtrage des destinataires mais du Bounce (voir notre article http://www.altospam.com/actualite/2008/09/configuration-des-serveurs-de-messagerie-et-filtrage-des-destinataires/ ).

Comme précisé en bas de page http://www.altospam.com/outil/ vous pouvez également proposer gratuitement ce service sur votre site web pour le mettre à disposition de vos visiteurs.

Votez...

  • del.icio.us
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • RSS
  • StumbleUpon
  • Digg


Tags : , , , ,


Articles similaires:
- Simuler l’envoi d’un email (62%)
- Service gratuit d'analyse de la configuration des noms de domaine (61.2%)
- Analyse d'un nom de domaine (52.9%)
- Piège à spam, anti-spammeurs (41.7%)
- Piéger les aspirateurs d’adresses emails (41.7%)

Une réponse à “Analyse automatique d’un destinataire”

  1. » Gestion des utilisateurs distants et call-out écrit :

    […] Ainsi au fur et à mesure de l’arrivée des emails à destination du domaine : domaine.tld, une liste de  destinataires valides et de destinataires invalides se crée automatiquement afin de pouvoir répondre instantanément les fois suivantes. La requête SMTP envoyée au serveur du client s’arrête avant le DATA, elle est donc très petite en taille (entre 50 et 100 octets) et très rapide à être traitée par le serveur distant, elle ne génère aucune surcharge. D’autre part, pour éviter de trop solliciter le serveur distant, l’information est conservée pendant une période (1 ou 24 heures). Dans certains cas particuliers traités dans l’article: Configuration des serveurs de messagerie et filtrage des destinataires, la réponse du serveur sera systématiquement 200, tous les destinataires sont donc considérés comme existants. L’article suivant permet de vérifier la configuration du serveur distant pour savoir s’il effectue un filtrage du destina…. […]

Laisser un commentaire

*


English Espa?ol Italiana Deutsche

Copyright © 2002-2014 OKTEY - Tous droits réservés - Accessibilité - Mentions légales - Plan du site - Google+   Flux RSS