Mesures anti-spams, exemple à suivre ?


La lutte contre les logiciels malveillants en Australie

Samedi 28 août 2010 par Stephane MANHES

L’Australie vient d’entamer un grand pas dans la lutte contre les logiciels malveillants. Les fournisseurs d’accès Internet du pays viennent de se regrouper et ont mis en place un projet de code de conduite visant à protéger leurs abonnés. La lutte touche toutes sortes d’attaques malveillantes constatées sur Internet : chevaux de Troie, spams ou pourriels, faux-négatifs, vers, etc. Grâce aux machines zombies, ces infections sont facilement véhiculées sur Internet. Avec le nouveau code de conduite, les associations des fournisseurs d’accès australiens seront en mesure de mieux contrôler le réseau et d’apporter les solutions adéquates en cas d’activités illicites.

Les mesures proposées par les fournisseurs d’accès australiens.

Le projet de code de conduite contient plusieurs propositions visant à limiter voire à éradiquer les logiciels malveillants. Les fournisseurs envisagent de donner des informations justes et efficaces aux abonnés, de limiter leur accès Internet, de mieux sécuriser leur connexion en les installant dans un environnement sûr, de couper temporairement l’accès à certains protocoles en cas de nécessité, etc. Les associations prévoient également de communiquer aux autorités compétentes toutes les informations susceptibles de les aider à lutter contre la malveillance sur Internet, surtout face à des incidents graves susceptibles de porter atteintes aux infrastructures vitales du pays.

Ce projet de code de conduite est le fruit du partenariat entre le public et le privé. Les spécialistes en sécurité de l’Internet le considèrent comme un projet fructueux et sont mêmes prêts à le soutenir. Par ailleurs, il peut aider les fournisseurs d’accès australiens à améliorer la qualité de leurs services et prestations au niveau de la bande passante et du serveur.

Reconduction du projet de conduite dans d’autres pays.

Le projet de conduite pourra également être bénéfique pour les autres pays, particulièrement pour la France. Les débats actuels tournent autour de la protection des abonnés contre toutes les mesures annoncées dans le projet. Plusieurs questions sont posées particulièrement sur le droit des abonnés lésés par la coupure de leur accès Internet, sur le délai de rétablissement de tous les services proposés et la détection automatique de la connexion dès le retour à la normale.

Les spécialistes ont aussi émis plusieurs réflexions sur la participation des autorités du pays dans le contrôle du serveur de commande des botnets. Même si ces mesures de grande envergure pourront aider à désactiver tous les logiciels malveillants ou encore à prévenir les utilisateurs avec l’aide d’un message d’alerte officiel, leur efficacité est encore conditionnée par leur encadrement et l’accompagnement des internautes.

Standard IETF : un projet à suivre.

Depuis 2009, l’organisme rédacteur des standards de l’Internet IETF ou Internet Engineering Task Force est en train de mettre sur papier un standard de recommandations destiné aux fournisseurs d’accès Internet. Il a pour objectif d’éliminer la propagation des réseaux malveillants sur les machines des abonnées. En tant que formule standard, le projet sera accessible à tous les fournisseurs d’accès Internet du monde entier. C’est une solution de lutte d’une grande ampleur qui pourra servir à neutraliser le développement phénoménal des logiciels malveillants constaté actuellement.

Votez...

  • del.icio.us
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • RSS
  • StumbleUpon
  • Digg


Tags : , , , , , ,


Articles similaires:
- HADOPI ou la lutte contre les téléchargements illégaux (66.7%)
- Faire le choix entre logiciel ou service anti-spam (51%)
- Les nouvelles formes de scam : les mules et le blanchiment (50%)
- Les coûts économiques du spamming (50%)
- Comment lutter contre les botnets malveillants? (50%)

Laisser un commentaire

*


English Espa?ol Italiana Deutsche

Copyright © 2002-2014 OKTEY - Tous droits réservés - Accessibilité - Mentions légales - Plan du site - Google+   Flux RSS