Les bons réflexes face aux spams

Le bon comportement pour éviter de recevoir trop de spams

Les spammeurs rivalisent d’ingéniosité pour contourner les logiciels de protection mis en place par les utilisateurs d’Internet. C’est pour cela que le spam reste un fléau jusqu’à présent. En plus des filtres anti-spam mis en place, le comportement et le réflexe que les utilisateurs vont adopter peuvent influer sur le taux de spam.

 

 

Maitriser le fonctionnement du spam

Il est impossible pour les utilisateurs de combattre efficacement le spam s’ils ne connaissent pas le mode de fonctionnement de celui-ci. En général, le message qu’il contient vante le mérite d’un produit ou propose la visite d’un site Internet factice.

 

Pour garnir leur base de données d’adresses électroniques, les spammeurs utilisent des robots aspirateurs autonomes ou non. Toutes les coordonnées affichées sans protection sur le web seront tout de suite happées et intégrés dans la liste des pirates. Ces derniers peuvent également créer des adresses électroniques en se servant de dictionnaires. En se servant des noms les plus courants et des domaines connus, ils ont de fortes chances de tomber sur un compte actif.

 

Les forums de discussion et les réseaux sociaux sont également une vraie manne pour les spammeurs. Après une aspiration, ils pourront garnir leur carnet d’adresses électroniques en peu de temps. Les pirates s’en serviront pour mener une campagne de spam ou revendre leur liste aux spammeurs intéressés.

 

 

La préservation de l’adresse électronique contre le spam

Ci-après quelques bons réflexes qu’il faudra adopter pour limiter l’invasion des spams malgré l’existence d’un filtre performant. Lors de la réalisation d’un achat en ligne, l’inscription à une newsletter, la participation à un forum, etc. il est préférable de créer un compte de messagerie gratuit sur Internet. L’objectif est simple. Si le compte devient trop spammé, l’utilisateur pourra facilement le changer.

 

Lors d’une discussion instantanée ou de l’envoi d’un courrier électronique à plusieurs personnes en même temps, préservez l’adresse de vos destinataires en utilisant la fonction copie cachée ou Cci. De cette manière, toutes les coordonnées resteront à l’abri des regards. Dans le milieu professionnel, certains administrateurs n’hésitent pas à remplacer la mention « @ » ou arobase par « at » afin que l’adresse électronique de l’entreprise ne puisse être détectée par les robots aspirateurs.

 

 

Les comportements à éviter face au spam

Les experts recommandent aux utilisateurs de ne jamais répondre à un spam. En donnant suite au courrier indésirable, les utilisateurs confirment aux spammeurs leur existence. Ces derniers risquent par la suite de redoubler d’effort puisqu’ils seront sûrs que leurs emails seront consultés. Une liste d’adresses électroniques valide coûtera également plus chère sur le marché.

 

Lorsque le spam veut diriger les utilisateurs d’Internet vers un site web quelconque soi-disant pour découvrir un produit exceptionnel, il est formellement conseillé de ne pas y donner suite. Lorsque les internautes cliqueront sur le lien, des logiciels espions comme les cookies n’hésiteront pas à capturer leur adresse électronique ainsi que leurs données personnelles.

 

Tous les fichiers joints à un spam contiennent la plupart du temps des codes malveillants : virus, chevaux de Troie, vers, etc. pouvant mettre en péril la sécurité de l’infrastructure informatique des utilisateurs. Au lieu de les ouvrir, il faudra les supprimer sans délai. Lors de la sélection d’un filtre anti-spam, optez pour la solution proposant plusieurs technologies combinées et plusieurs anti-virus complémentaires.

Les bons réflexes face aux spams
4.5 (90%) 4 votes