Listes blanches, whitelists ou serveurs accrédités

Glossaire Listes blanches

Analyse heuristique | Anti-relais | Botnet / Zombie | Bounce | Déni de service | DKIM | Faux-négatifs | Faux-positifs | Filtres bayésiens | FOVI - Arnaque au président | FQDN | Greylisting | Listes blanches | Listes noires / DNSBL | MTA / MDA | Opt-in | Opt-out | Phishing | Ransomware | Scam / Nigérian419 | SMTP | Spam | SPF | Teergrubing | Test de Turing | Virus

Liste blanche

Définition de LISTES BLANCHES : Listes de sites, hôtes, domaines ou adresses sûrs. Par défaut, très peu d’hôtes sont considérés comme sûrs, car leurs adresses pourraient être usurpées par les spammeurs. Cependant, un système d’auto apprentissage de liste blanche est utilisé par ALTOSPAM afin d’accélérer le temps de traitement des émetteurs déjà testés et considérés comme sûrs. ALTOSPAM permet à ses utilisateurs de créer leur propre liste blanche.

Exemples :
- http://www.senderscorecertified.com/
- http://www.isipp.com/
- http://www.habeas.com/
- http://www.dnswl.org/
- https://www.trustedsource.org

Applications :
Les serveurs SMTP émettant des emails depuis des IP whitelistées ont été testés, certifiés et accrédités. Ces serveurs extrêmement sécurisés ne peuvent pas (en théorie) envoyer de spams. Dans ALTOSPAM nous considérons ses serveurs comme fiables, mais seulement dans une certaine mesure.

Articles en rapport avec listes-blanches :
- Eviter d'être considéré comme spammeur
- Halte aux Spams : contexte, techniques et solutions
- Analyse détaillée des technologies anti-spams