La sécurité informatique des hôpitaux et des établissements de santé

La protection optimale des hôpitaux

Depuis l’apparition de la pandémie liée au Covid-19, les attaques informatiques qui visent les établissements gouvernementaux, en particulier les établissements de santé, se sont multipliés. Ces attaques ont causé d’énormes pertes de données et d’importantes pertes financières. Le coronavirus a amplifié les cyberattaques, non seulement contre les entreprises, mais aussi contre les hôpitaux.

La pandémie a infecté, à la fois, les humains et les établissements de santé. A titre d’exemple, on peut citer les deux attaques informatiques qui ont touché le Centre Hospitalier de Dax – Côte d’Argent et l’hôpital Nord-Ouest de Villefranche. La mise en place d’une stratégie de sécurité informatique efficace contre la cybercriminalité est une nécessité. Le Président de la République a d’ailleurs annoncé, en février 2021, la mise en place d’une stratégie nationale en matière de cybersécurité avec une enveloppe d’un milliard d’euros.

La stratégie gouvernementale en matière de cybersécurité

Plusieurs décisions ont été prises ces derniers mois pour lutter contre les cyberattaques.

L’attribution d’une enveloppe d’un milliard d’euros pour développer la cybersécurité est la décision qu’a pris le chef de l’Etat en Février 2021 suite aux attaques informatiques contre les établissements de santé. Objectif : améliorer la cybersécurité et mieux contrôler / développer les nouvelles technologies et les solutions souveraines et innovantes.

Les hôpitaux et les établissements de santé visés par les cyberattaques

Comme vous le savez, les établissements de santé gèrent des données confidentielles et souvent sensibles. Ces établissements sont donc les cibles privilégiées des cybercriminels.

Les cyberattaques peuvent entrainer un dysfonctionnement du parc informatique. Le recours massif au télétravail, depuis l’apparition de la pandémie, n’a entrainé que la multiplication des attaques.

Les hackers utilisent plusieurs techniques pour pénétrer dans les boites e-mails et ainsi dérober les informations importantes et les documents confidentiels, personnels et / ou professionnels.

De nombreuses recherches ont prouvé que la messagerie électronique est l’un des principaux vecteurs des cyberattaques et des virus informatiques. Il existe plus de 10 types d’attaques par e-mail. Parmi lesquels, on peut citer le spam, les malwares, l’exfiltration de données, le phishing par URL, l’usurpation de nom de domaine et le piratage de compte.

Les établissements de santé souffrent aujourd’hui de nombreux problèmes comme la saturation, le manque d’équipements et de personnels soignants, l’absentéisme et l’intensification du travail.

Le problème qui nécessite une intervention rapide est l’absence d’une stratégie de cybersécurité. La plupart des hôpitaux sont mal équipés en solutions informatiques contre les attaques. Ces établissements sont donc dans le collimateur des cybercriminels et sont pris pour cible plusieurs fois par jour.

Les cyberattaques peuvent avoir des conséquences fatales, non seulement sur le plan économique, mais aussi sur le plan humain. En effet, la paralysie du système informatique d’un hôpital peut entrainer l’arrêt des appareils, des serveurs et des canaux de communication entre les différents départements.

Avec la multiplication du nombre d’attaques informatiques, cette crise sanitaire a mis la lumière sur l’importance de la lutte contre les pirates. Les hôpitaux, comme de nombreux autres établissements, souffrent d’une pénurie en personnels formés en sécurité informatique, aussi en solutions innovantes pour protéger les emails.

L’importance de la protection des emails des hôpitaux

Toutes les recherches ont prouvé que la plupart des attaques informatiques passent par la messagerie électronique. Le spam est le problème dont souffre tout le monde. C’est aussi la porte d’entrée des logiciels malveillants et des virus.

On estime que les établissements de santé sont victimes de plus de 50 attaques de phishing par heure et que, depuis l’apparition de la crise sanitaire, les menaces par mail ont augmenté de plus de 45%.

C’est la raison pour laquelle les hôpitaux doivent accorder une importance particulière à la protection de leurs systèmes de messagerie électronique professionnelle. Les solutions innovantes de cybersécurité sont les plus efficaces pour lutter contre les attaques.

La protection de l’ensemble des boites aux lettres du réseau d’un établissement de santé nécessite un logiciel puissant et performant pour bloquer toutes ces attaques. Altospam figure aujourd’hui parmi les solutions les plus sûres. Il s’agit d’un service de sécurisation complet de la messagerie qui intègre notamment 16 antispams et 6 logiciels antivirus en mode « Software as a Service » (SaaS).  Ce logiciel de protection informatique via cloud offre le meilleur service de filtrage des emails.

Développé par des experts en sécurité informatique, Altospam fonctionne en temps réel pour éliminer tous les emails indésirables et pour offrir à votre établissement de santé la protection optimale contre les logiciels espions, les cyber-arnaques, les virus informatiques, les ransomwares et les chevaux de Troie. Il s’agit d’un système de défense informatique proactif efficace pour protéger toutes vos adresses emails des entreprises.