Anti-spam, spam et ses formes dérivées

Glossaire SPAM

Analyse heuristique | Anti-relais | Botnet / Zombie | Bounce | DANE | Déni de service | DKIM | DMARC | DNSSEC | Faux-négatifs | Faux-positifs | Filtres bayésiens | FOVI - Arnaque au président | FQDN | Greylisting | Listes blanches | Listes noires / DNSBL | MTA / MDA | Opt-in | Opt-out | Phishing | Ransomware | Scam / Nigérian419 | SMTP | Spam | SPF | StartTLS | Teergrubing | Test de Turing | Virus / Malware

SPAM

Définition de SPAM

Le spam est une technique de prospection consistant à diffuser massivement par courrier électronique des informations, souvent de nature publicitaire, non sollicitées par les internautes destinataires. Nous considérons comme spam tous les emails ne respectant pas la Loi pour la Confiance dans l'Économie numérique (LEN) du 22 juin 2004, complétée par les précisions d'interprétation définies par la CNIL lors de la séance du 17 février 2005.

Les spams, diffusés sur internet, sont considérés différemment s’il s'agit d'une boîte mail privée ou d'une boîte mail professionnelle. Pour les personnes physiques, un email est considéré comme un spam si l’émetteur n’a pas recueilli le consentement du propriétaire de la boîte mail par opt-in. Il est beaucoup moins évident pour les adresses mails professionnelles pour lesquelles la différence entre spam et démarchage commercial est parfois ténue. La CNIL estime qu’un email envoyé sur une messagerie professionnelle, sans consentement préalable, n’est pas considéré comme un spam si le message est envoyé au titre de la fonction exercée par la personne, dans un organisme privé ou public, qui lui a attribué cette adresse mail.

 

Quelle est la différence entre spam, phishing et scam ?

Le phishing et le scam sont des formes de spam. Le spam simple a souvent pour objectif de vendre un produit. Le phishing ou scam rentre dans la catégorie des emails frauduleux. Le mail est alors une tentative pour récupérer les données d'une personne, comme un code, des identifiants ou des coordonnées bancaires. Ce type de messages va inciter à se rendre sur des formulaires frauduleux, ou contenir une pièce jointe qui est, en fait, un virus. La boîte mail de l'expéditeur peut elle-même avoir été piratée par les spammeurs qui l'utilisent pour envoyer des courriers électroniques apparemment sécurisés.

 

Comment faire pour supprimer les spams ?

Si le message est une newsletter, il est très difficile de savoir si vous avez donné votre consentement ou si vos données sont utilisées abusivement. Indiquez à l'expéditeur que le message est indésirable en cliquant sur le lien de désinscription, c'est généralement un lien en bas de page. Faites-le systématiquement et votre boîte de réception devrait se vider peu à peu.

Si le message n'a pas de lien de désinscription, vous pouvez le signaler comme spam ou le placer dans vos messages indésirables. Cela va entraîner votre messagerie électronique et la rendre plus intelligente.

En matière de protection des entreprises contre les attaques cyber, il est impératif d'avoir un service de protection des messageries comme Altospam.com. Celui-ci filtrera les spams (phishing ou hameçonnage, scam, malware) mais aussi les virus et les tentatives de piratage de vos données et services.

 

En savoir plus

 

 

Comment protéger mon entreprise contre les spams ?

En France, le manque de protection des messageries professionnelles est le premier vecteur de piratage des entreprises. Les responsables des services informatiques ou RSI, de la sécurité ou la direction peuvent souscrire à des services en ligne comme Altospam pour monter le niveau de protection et de filtrage.

 

Pourquoi je reçois plein de spam ?

Les spammeurs récupèrent des adresses mails de façon massive pour envoyer leurs publicités ou leurs tentatives de phishing. Votre email peut avoir été partagé sur des bases de données, avoir été visible sur des forums ou avoir été revendu après l'inscription à des jeux concours.

Il ne faut surtout pas cliquer ou répondre aux spammeurs. Ils vous identifieraient comme actif et vous enverront encore plus d'emails. Les solutions anti-spams externalisées, en filtrant les messages en amont, permettent de décourager les spammeurs qui vous voient alors comme une cible "froide".

 

 

Origine du mot spam, étymologie et petite histoire du spam :

Différentes théories plus ou moins autorisées tentent de définir l’étymologie du terme spam, en remontant dans l’histoire jusqu’à la période d’avant-guerres !

Ainsi, en 1937, un industriel agroalimentaire américain a baptisé une conserve de viande de porc SPAM, acronyme de "Spiced Porc And Meat". Dans les années 70, les Monty Python, dans la série Flying Circus, exhument le mot spam par une scène d’anthologie, où dans un restaurant, des convives, lisant le menu, se mettent à scander le mot SPAM, jusqu’à couvrir de leur bruit toute conversation.

20 ans plus tard apparaît le premier script écrit en langage Perl, qui va inonder les ancêtres de nos forums actuels de messages publicitaires non sollicités. Un usager excédé utilisa le mot "spam" pour désigner les messages intrus. Ainsi fut né le mot spam tel qu’on le connaît de nos jours, où ce terme désigna pour la première fois la pollution publicitaire non désirée. Nos amis canadiens lui préfèrent le terme fort approprié de pourriel obtenu par la contraction de pourri et courriel.

 

Exemple

Exemple de spam, publicité non sollicitée pour des produits pharmaceutiques.

Exemple de spam

 

Informations complémentaires :

- Article Wikipédia sur le spam
- Statistiques et contexte du spam

Articles en rapport avec spams :
- Les virus reviennent en trombe, statistiques….
- Statistiques et évolutions des taux de spams
- L'évolution des techniques de spamming
- Les bons réflexes face aux spams
- Statistiques sur les botnets
- Augmentation de l'envoi de spams
- Deux évènements majeurs sur le spam en 2012
- Baisse du niveau de spams et de botnets
- Rappels sur la règlementation en vigueur en matière de spam
- La rentabilité du spam